recherche santé travail

Prévention du risque chimique dans les laboratoires : l’exemple du CHRU de Lille

Le CHU de Lille a  mis en œuvre une opération de substitution des produits cancérogènes-mutagènes-reprotoxiques (CMR) et des agents chimiques dangereux (ACD) au sein du Pôle Biologie Pathologie Génétique.

Le site du Fonds national de prévention de la CNRACL a rencontré les responsables du projet (Bernard Fovet, cadre de santé et Marie-Françoise Odou, médecin biologiste au CHRU de Lille).

puceb01Lire l’interview des responsables du projet sur le site du Fonds national de prévention de la CNRACL