Métiers avenir santé travail en midi-pyrénées

Technicien HSE en Santé au Travail

Le technicien HSE ST analyse les risques professionnels et environnementaux et conseille en matière de prévention dans le cadre de la Santé au Travail. Il effectue des mesures, établit des rapports de résultats, d’analyses et de synthèses. Il formule des propositions en matière de prévention, d’hygiène et de sécurité en lien avec le médecin du travail et les autres acteurs de la Santé au Travail.

Le technicien HSE spécialisé en santé au travail
  • dispose de connaissances et de compétences spécifiques en santé au travail
  • qui lui permettent de conduire des analyses et des actions en milieu de travail de manière plus approfondie et plus autonome qu’un technicien HSE titulaire d’un DUT.

La formation de licence professionnelle « Métiers de la Santé au Travail », menée en alternance entre l’IUT et un service de santé au travail durant une année, lui permet d’appréhender les besoins des entreprises de manière concrète et pragmatique, et d’appliquer ainsi les méthodes d’évaluation et de prévention des risques professionnels en tenant compte des situations de travail réelles au sein des entreprises.

Le THSE ST est donc un technicien préventeur « généraliste » en santé au travail, membre de l’équipe pluridisciplinaire en santé au travail constituée autour du médecin, complémentaire des professionnels de santé (IST) et des Assistants de Services de Santé au Travail (ASST).
Il interagit également avec les autres préventeurs (psychologues, ergonomes, toxicologues…) qui de par leur spécificité, ont une action plus transversale au sein du service.
En tant que membre de l’équipe pluridisciplinaire, le THSE ST participe aux actions menées par ces équipes auprès des entreprises :

  • Accompagnement à l’évaluation et à la prévention des risques (risques physiques, chimiques, CMR, toxicologiques, psycho-sociaux, incendie, ATEX…)
  • Études de postes (basées sur l’observation et l’analyse d’un travail réel)
  • Métrologie
  • Information, communication, sensibilisation, formation, conseil
  • Conception de moyens techniques et organisationnels adaptés à l’activité dans une démarche de prévention des risques professionnels
Le THSE ST intervient sur toutes les étapes de la démarche d’évaluation et de prévention des risques  professionnels :
Schéma THSE ST 1Le THSE ST dispose des connaissances et des compétences pour analyser et préconiser les mesures nécessaires en termes organisationnels et humains, au-delà des aspects techniques liés à une action en milieu de travail :

Schéma THSE ST 2

Le THSE ST sait :Savoirs et savoir-faire mobilisés :
– Identifier et évaluer les risques professionnels dans leur diversité (risques TMS, chimiques, toxicologiques, psycho-sociaux, CMR, incendie, ATEX…) et dans leur contexte (application d’une méthodologie à des situations de travail réelles)

– Préconiser les mesures de prévention ou de correction adéquates.

– Connaissance des typologies de risques techniques, humains, organisationnels et des moyens de prévention
– Connaissance des méthodologies d’identification, d’évaluation, et de prévention des risques
– Cartographie et priorisation des risques en fonction des situations de travail réelles : du risque avéré au risque potentiel
– Prise en compte des plans de protection des biens et des personnes
– Définir et mettre en œuvre une campagne de métrologie spécifique guidée par les objectifs suivants :
1. Prendre en compte le contexte de travail réel en vue d’obtenir des résultats reflétant la réalité de l’exposition à un risque
2. Préconiser les mesures de prévention ou de correction adaptées pour la préservation de la santé au travail.
– Connaissance des outils nécessaires et des protocoles pour leur utilisation dans une situation de travail donnée
– Calibrage, étalonnage des outils de mesure, connaissance et prise en compte des normes
– Réalisation des mesurages de manière adaptée à chaque situation de travail
– Analyse et interprétation des résultats
– Rédaction d’un rapport de métrologie
– Faire le lien entre un risque et les pathologies associées :
1. De manière à pouvoir interagir avec l’infirmière en santé au travail, et tous les professionnels de santé associés à l’équipe
2. Et à apporter les éléments nécessaires au pré-diagnostique.
– Connaissances en physiologie et physiopathologie.
– Maîtrise des principes de bio-surveillance, de traçabilité des expositions
– Connaissance des risques psycho-sociaux
– Connaissances en veille sanitaire et épidémiologie
– Conseiller, informer, éduquer les entreprises et leurs salariés, promouvoir la santé au travail

– A travers une démarche de projet adaptée aux actions envisagées

– Méthodologie et gestion de projet
– Connaissance de l’entreprise et du système de santé au travail
– Veille réglementaire, technique et technologique : connaissance des produits de substitution, des équipements individuels et collectifs susceptibles de réduire les risques
– Techniques de communication
– Conception d’outils et de supports de sensibilisation à la prévention des risques